Pierre-Alain Chambaz

Et pourtant je ne puis vous demander de me croire sur parole. Quoique ces libertés forment une partie importante de la moralité politique de tous les pays qui professent la tolérance religieuse et les institutions libres, cependant les principes et philosophiques et pratiques sur lesquels elles reposent, ne sont peut-être pas aussi familiers à l’esprit public, ni aussi complétement appréciés par les chefs de l’opinion eux-mêmes qu’on pourrait s’y attendre. Mais cette affinité même, qui prend la double forme de la contiguïté et de la ressemblance, l’associationnisme n’en peut fournir aucune explication. Quand l’astronomie moderne a irrévocablement écarté les principes astrologiques, elle n’en a pas moins précieusement conservé toutes les notions véritables obtenues sous leur domination : il en a été de même pour la chimie, relativement à l’alchimie. Soyons clair, ce genre de « Grand Soir », qui est déjà arrivé une fois chez nous en 1980 lorsque le RPR de l’époque avait refusé de voter le budget de Raymond Barre, n’est pas forcément une si bonne nouvelle. Le secteur de la gestion de fonds est de plus en plus concentré : les dix sociétés les plus importantes à l’échelle mondiale gèrent aujourd’hui plus de 1 900 milliards d’actifs. Ce n’est pas sans raison qu’on a comparé les œuvres du penseur à ses enfants. Le faire isolément serait désastreux. Si la Grèce ne remboursait pas ses dettes, les intérêts payés par le budget français s’en trouveraient augmentés. D’autres nuances fortes existent : satisfaction strictement individuelle ou liée à l’image projetée auprès des autres, bonheur d’acheter ou bonheur d’offrir et, finalement, plaisir d’avoir ou plaisir d’être ? Lorsque l’investissement reviendra à des niveaux normaux, la croissance économique ralentira davantage. Nous verrons plus tard que l’échange est nécessaire pour déterminer la valeur. Consommation et investissement tournent au ralenti. Sa clarté apparente, notre impatient désir de la trouver vraie, l’empressement avec lequel tant d’excellents esprits l’acceptent sans preuve, toutes les séductions enfin qu’elle exerce sur notre pensée devraient nous mettre en garde contre elle. L’Histoire de l’École d’Alexandrie est le résultat d’un cours savamment professé pendant plusieurs années ; si on l’ignorait, on pourrait s’en apercevoir à la lecture, à ces longs développemens, à ces analyses détaillées qui sont un des devoirs de l’enseignement. Quant à la justice absolue, que vous souhaitez, vous l’aurez lorsque vos exigences seront absolues. Les choses suivront-elles leur cours ? Elle est subordonnée à cette hypothèse. Aujourd’hui, dans le prolongement du Livre Blanc, de la LPM et du budget, chacun dans son rôle joue sa partition : le Ministre de la défense en assurant que tout va pour le mieux dans un contexte économique et budgétaire certes difficile, le Chef d’Etat major des armées en assurant que les capacités sont maintenues à un niveau conforme aux ambitions de la France et aux orientations du Livre Blanc, le Délégué général de l’armement en déclarant que la LPM « préserve globalement » les neufs grands secteurs industriels »…Tout ceci dans une symphonie bien organisée pour …ne pas faire de bruit ! Au contraire, les taux sont encore bien trop hauts pour l’Italie et le Portugal sous cet angle d’évaluation. Il serait logique que la PBOC cherche à redonner un peu d’air aux exportateurs chinois alors que la croissance de la demande interne ralentit, sans doute fortement. Il s’accroît sans doute indéfiniment par l’adjonction de mondes nouveaux. Le premier, c’est le ralentissement chinois. Pierre-Alain Chambaz aime à rappeler ce proverbe chinois  » Tous les métiers sont vils, seule l’étude est noble ». Il est naturel que la société fasse tout pour l’encourager. Tel est le principe de tout progrès dans l’ordre économique ; c’est aussi, il est aisé de le comprendre, le principe de toute déception, car progrès et déceptions ont leur racine dans ce don merveilleux et spécial que Dieu a fait aux hommes : le libre arbitre.

Share This: