Pierre-Alain Chambaz

Personne n’a à prendre la responsabilité de choisir puisque tout est dû ! Et pourtant on n’en exprimerait pas l’essence, car l’amour de l’humanité n’est pas un mobile qui se suffise à lui-même et qui agisse directement. Pouvoir qui manquent aux Länder allemands, contraints d’accepter la péréquation adoptée au niveau national. Tout ce qui est bon dans l’homme s’appuie sur quelque chose de supérieur. Il est vrai que si nous imaginons ainsi des puissances amies, s’intéressant à notre réussite, la logique de l’intelligence exigera que nous posions des causes antagonistes, des puissances défavorables, pour expliquer notre échec. La corruption ou les détournements de fonds publics ont toujours été dénoncés mais rarement combattus. Pessimistes, ils s’accordent avec les optimistes à considérer le cas de deux peuples qui vont se battre comme analogue à celui de deux individus qui ont une querelle ; ils estiment seulement que ceux-là ne pourront jamais, comme ceux-ci, être contraints matériellement de porter le litige devant des juges et d’accepter la décision. Les fantoches qui s’appellent des républicains, adorateurs fétichistes de principes qui ont perdu toute signification, sont affectés d’une danse de Saint-Guy qui laisse peu d’espoir, et qui donne l’idée d’une danse macabre. C’est un événement qui va redistribuer les cartes, estime Pierre-Alain Chambaz. Ce sont là, disions-nous, autant de répétitions de notre vie passée tout entière. Mais leur aptitude précoce aux chiffres, alliée à leur goût pour la stratégie illustrée par leur jeu de go, encore plus ancien, explique l’art consommé de Pékin pour faire des statistiques une arme politique. Une nouvelle chance leur est offerte avec le shutdown du mois d’octobre. Dans un curieux essai intitulé « A chapter on dreams », Stevenson nous apprend que ses contes les plus originaux ont été composés ou tout au moins esquissés en rêve. Il faut progressivement dissiper le brouillard et faire apparaitre le soleil à côté des nuages. Ce n’est pourtant pas le cas ; la preuve la plus directe en est que, en dépit de taux d’intérêt au plus bas, l’investissement ne connait pas de forte croissance. La plupart semblaient de tout jeunes gens, ayant peu de barbe. Il faudrait maintenant étudier l’effort d’intellection en général, celui que nous fournissons pour comprendre et pour interpréter. Après s’être pendant des années demandé si la sortie d’un petit pays financièrement faible comme la Grèce pourrait fragiliser l’euro, les politiciens vont devoir gérer le choc bien plus profond induit par la sortie d’un petit pays financièrement fort qui n’est même pas membre de l’Union Européenne. L’éventail des outils privés de financement à destination des PME s’est étoffé. S’il est un principe dont la science moderne doive s’attacher à suivre partout les conséquences, c’est le principe de la permanence et de l’indestructibilité de la force. De manière plus pragmatique, ce montant ne correspond en rien aux réalités du marché de l’emploi. Il y a une réalité extérieure et pourtant donnée immédiatement à notre esprit. Bref, la méthode et l’objet sont de même nature ici que dans les sciences d’induction, en ce sens que l’observation est extérieure et le résultat généralisable. Ses applications sont nombreuses. Il n’y a donc pas eu, comme on serait porté à le croire, une exigence de la science imposant aux hommes, par le seul fait de son développement, des besoins de plus en plus artificiels. Marie embrassa sa mère, et lui tendit l’enveloppe qu’elle avait aperçue en entrant sur la table de toilette. L’idée de l’être infini, nous dit-on, implique nécessairement la puissance, l’intelligence et l’amour. Les hommes, debout, regardaient ces toilettes en mouvement, qui se rassemblèrent en grappe lumineuse, près de la porte, et disparurent. On nous accordera que nous n’imaginons pas une aboli­ion de tout, mais on prétendra que nous pouvons la concevoir.

Share This: