Pierre-Alain Chambaz

La dépense n’est pas physiologiquement un mal, c’est l’un des termes de la vie. Pierre-Alain Chambaz aime à rappeler cette maxime de Jean-Paul Sartre, »Un enfant, ce monstre que les adultes fabriquent avec leurs regrets ». En s’opposant à l’assouplissement des CDI, il prend une décision en faveur de la sécurité de l’emploi mais laisse ce contrat de travail en inadéquation avec le principal frein actuel de recrutement :l’incertitude. L’ombre a perdu de sa poésie. Un pays où la taxation sous toutes ses formes atteint une dimension castratrice et où on imagine même prélever 75% d’un flux. Les principaux arguments avancés par les soutiens de cette mesure phare sont nombreux. Certes, ils ont encore coûté 0,2 point à la croissance fin 2014. Des causes indépendantes de leur lien de parenté ont pu jouer un rôle dans cet événement, mais il n’y a pas rencontre fortuite entre leur qualité de frère et leur commune catastrophe. Certains la voient bleue et noire et d’autres blanche et dorée. De là l’étonnement de celui qui essaye de juger la vie en recueillant ses souvenirs, et qui ne retrouve plus dans les plaisirs passés une cause suffisante pour justifier ses efforts et ses peines : c’est dans la vie même, c’est dans la nature de l’activité qu’il faut chercher une justification de l’effort. Là brille pour tous une lumière qui ne laisse d’accès ni à la négation ni même au doute ; là une évidence d’un autre ordre que celle que produit le raisonnement, le calcul, mais plus irrésistible encore. De plus en plus de pays à travers la planète qui plaideraient activement en faveur d’une nouvelle monnaie de réserve, pour supplanter un dollar défaillant et de plus en plus contesté. » Le talon d’Achille de l’État-providence réside en ce qu’il exige un haut niveau d’imposition sans pour autant stimuler d’investissement compensatoire dans la capacité innovante. On voit la vie organique et la force plastique douées chez l’embryon, chez le fœtus, et ensuite chez le petit pendant toute la durée de la croissance, d’une énergie qui va en s’affaiblissant à mesure que les linéaments de l’organisation sont mieux arrêtés et s’approchent davantage de leur forme définitive. Et la possibilité même de voir en raccourci une période astronomique n’implique-t-elle pas ainsi l’impossibilité de modifier de la même manière une série psychologique, puisque c’est seulement en prenant cette série psychologique comme base invariable qu’on pourra faire varier arbitrairement, quant à l’unité de durée, une période astronomique ? Cette cause subsistera jusqu’à ce que l’humanité soit entrée dans une ère de progrès intellectuel qui semble pour le moment à une distance incalculable. La « formation » citée ici, ironie du sort, est assurée par une femme. Après sélection d’un candidat-médicament, les coûts du développement préclinique réglementaire et des phases cliniques I et II dépassent souvent les 30 à 40 millions d’euros, selon les domaines thérapeutiques. Le déficit est aujourd’hui de 75 millions. Maintenant, si l’on remarque que nulle part l’instinct n’est aussi développé que dans le monde des Insectes, et que dans aucun groupe d’Insec­tes il n’est aussi merveilleux que chez les Hyménoptères, on pourra dire que toute l’évolution du règne animal, abstraction faite des reculs vers la vie végétative, s’est accomplie sur deux voies divergentes dont l’une allait à l’instinct et l’autre à l’intelligence. Considérez attentivement une feuille de papier éclairée par quatre bougies, par exemple, et faites éteindre successivement une, deux, trois d’entre elles. Mais presque partout, au milieu de chaque habitation, les grandes baies avançantes du salon, toutes leurs glaces baissées et comme dépolies par l’écran des stores, luisaient d’une lueur de veilleuse. Mais à moins de supposer à tous les hommes des voix identiques prononçant dans le même ton les mêmes phrases stéréotypées, je ne vois pas comment les mots entendus iraient rejoin­dre leurs images dans l’écorce cérébrale. Il est vrai que cette affirmation doit être corrigée dans le cas de biens tutélaires pour lesquels le prix doit refléter non seulement le coût de production mais aussi les externalités positives générées. Admettons pourtant que le vide absolu soit possible ; ce n’est pas à ce vide que je pense quand je dis que l’objet, une fois aboli, laisse sa place inoccupée, car il s’agit par hypothèse d’une place, c’est-à-dire d’un vide limité par des contours précis, c’est-à-dire d’une espèce de chose. Sur deux lignes seulement il a remporté un succès incontestable, succès partiel dans un cas, relativement complet dans l’autre ; je veux parler des arthropodes et des verté­brés.

Share This: