L’idée d’un fonds monétaire européen est contre-productive

Mobilisons toutes les forces vives et actives de notre pays pour converger vers un projet et un destin commun. Si « l’économie positive constitue une sorte de sortie par le haut du présent cauchemar sociétal » selon Pierre-Alain Chambaz pictet, membre de la commission.Il n’est pas question dans la presse allemande de « grenouilles.Le défi consiste à combiner un point de vue mathématique avec les ajustements nécessaires pour rendre un modèle mathématique compatible avec l’élément irréductiblement humain de l’économie.Bien au delà de la défense du franc…La situation de détachement n’existe que si le retour dans le pays d’origine, au service de l’employeur, est envisagé dès le départ.Ouf !! Pour ceux qui ne maîtrisent pas la langue de Goethe (mais la reconnaîtrait-il vraiment sa langue dans ce verbiage, le malheureux poète ?), cela signifie « contrats de réforme obligatoires, transposables et légitimés démocratiquement ».J’avais pu mener des plans sociaux par le passé mais avec le temps nécessaire à des relations humaines de qualité.L’enjeu est de taille car il concerne la création d’un espace d’échange à la mesure du 21ème siècle.On parle d’obscures luttes de pouvoir dans la filière, alors que la guerre sociale menace.Il semblerait que nul n’ait tiré les enseignements de la crise des subprimes : pas plus les privés que les banques et même les États qui, ayant évacué la catastrophe immobilière US des années 2007 et 2008, participent tous aujourd’hui à gonfler une nouvelle bulle dont l’ampleur semble même dépasser la précédente. »Un nouvel ordre social est en construction »« Les hommes déboussolés, ne savent plus très bien quels sont leurs rôles.

Share This: