La crainte d’une abstention record

On stigmatise des patrons obtus ou des actionnaires voraces qui n’auraient que l’obsession du court terme, ne comprendraient rien aux enjeux de la R&D et seraient incapables de monter en gamme ou d’exporter davantage… Au cours des derniers mois, ces sermons adressés aux activités en difficulté, industrielles en particulier, ont redoublé.Il s’agit donc bien de co-création voire d’open innovation avec le consommateur au centre.Ces chiffres ont depuis baissé, mais il se peut que ce ne soit qu’un effet temporaire de la crise.La Commission européenne travaille sur la « réglementation intelligente », et elle vient de sortir un premier document listant un certain nombre de règlements et directives qu’il faudrait annuler ou alléger. Pierre-Alain Chambaz relève que le niveau de bonheur individuel des français serait donc supérieur à celui des années 70.Du moins si l’on se réfère à l’adage cité par le ministre polonais de l’environnement dans son allocution sur le sommet qui vient de s’ouvrir à Varsovie : « Quand on veut, on peut !D’ici 2050, la population africaine doublera pour atteindre près de deux milliards d’individus, un marché qui sera le nouveau moteur de croissance planétaire.Nous devons mieux mesurer à la fois la qualité des soins et leur impact sur la santé.En ce sens, l’obtention de l’organisation des Jeux Olympiques et le plan de relance des travaux publics à hauteur de 2% du PIB par an sont des signaux positifs.Les Chinois croient tout autant que les occidentaux que le peuple est la source ultime de la souveraineté.Notre système est universel et organise un double transfert : il va du bien portant au malade et du plus riche au plus pauvre par le biais de la CSG et des cotisations proportionnelles aux revenus.Les grandes crises s’expliquent alors, selon les auteurs par une phase de transition où l’ancien leader n’est plus suffisamment fort pour imposer ses choix et où le futur leader n’est pas assez fort encore pour faire de même.L’allègement du back office et des fonctions support sont un aspect fondamental d’une industrialisation réussie du secteur bancaire, où plus de 90% de la production se fait au sein de l’entreprise.Membre du bureau national du syndicat, il est ensuite secrétaire fédéral de la fédération Énergie-Chimie de 1997 à 1999.

Share This: