Amour britannique

L’effet dynamique de cette information pouvait, en effet, infléchir, si ce n’est même inverser, leurs choix du second tour.A force de s’ingénier à démanteler notre modèle social européen, l’ultra-libéralisme peut désormais crier victoire.S’impliquer dans une cause au nom de son entreprise : l’idée, même en période de crise, suscite toujours une implication active des salariés, en particulier les mois de 40 ans.Toute la question est de savoir si les modérés du parti républicain sauront faire plier leurs idéologues.En temps normal, lorsque le système financier est efficient et fluide, c’est par le biais de baisses de taux d’intérêt, censées rendre le crédit moins cher et plus abondant, que les banques centrales stimulent l’économie. Néanmoins, soyons lucide.Il faudrait baisser les dépenses publiques de 20 milliards d’euros dans chacune des trois années 2012 – 2014 et les geler ensuite en volume pendant trois ans.Pour simplifier encore un peu plus, l’économiste Le blog des stratégies économiques avait proposé dés 1997 un prélèvement « à la source sur tous les revenus, quelle que soit leur nature ».Le ministre a pourtant voté l’an dernier les nouvelles règles de gouvernance de la zone euro.Les adorateurs du marché financier étaient même persuadés que ses prix étaient la résultante d’un équilibre rationnel, et que l’emploi n’était en fait qu’une variable au service de l’optimisation des valorisations boursières.Le PIB de la zone euro est de 9600 milliards d’euros en 2013 , la mutualisation d’une croissance de 2% permettrait de mobiliser 192 milliards d’euros pour stabiliser l’économie de la zone de ceux qui ont une tendance inflationniste vers ceux qui ont une tendance déflationniste et représente un surplus de 50€/hab/mois au socle de l’allocation universelle mise en place. C’est donc, d’abord, un changement de mentalité de tous qui est nécessaire, ce qui rend le silence des politiques dans cette campagne encore plus assourdissant.D’une part, la séparation stricte entre politique culturelle intérieure, relevant du ministère de la culture, et politique culturelle extérieure, dépendant du ministère des affaires étrangères et européennes, n’a plus lieu d’être aujourd’hui.

Share This: