Pierre-Alain Chambaz

Mais laissons de côté ce premier point, et arrivons au second. Je veux seulement souligner que nous vivons une période de mutation suffisamment profonde pour que des défaites soient transformées en succès si elles sont bien négociées. Nous sommes obligés cependant, et l’intelligence le sait bien, et c’est pourquoi elle a tenté la démonstration. Elle se sera contemplée dans un miroir qui lui renvoie une image très rétrécie sans doute, mais très lumineuse aussi, d’elle-même. Mais de même qu’il s’est trouvé des hommes de génie pour reculer les bornes de l’intelligence, et qu’il a été concédé par là à des individus, de loin en loin, beaucoup plus qu’il n’avait été possible de donner tout d’un coup à l’espèce, ainsi des âmes privilégiées ont surgi qui se sentaient apparentées à toutes les âmes et qui, au lieu de rester dans les limites du groupe et de s’en tenir à la solidarité établie par la nature, se portaient vers l’humanité en général dans un élan d’amour. Il est vrai qu’à côté des consciences qui vivent cette durée irrétrécissable et inextensible, il y a des systèmes matériels sur lesquels le temps ne fait que glisser. Autant il y a de fils allant de la périphérie vers le centre, autant il y a de points de l’espace capables de solliciter ma volonté et de poser, pour ainsi dire, une question élémentaire à mon activité motrice : chaque question posée est justement ce qu’on appelle une perception. Par liberté, on entendait la protection contre la tyrannie des gouvernants politiques. Et ce qui différencie les deux pays c’est le montant de la dette sur laquelle est adossé cet actif. L’idée de procéder en philosophie comme l’esprit procède partout est sans doute une idée si simple qu’on n’y saurait voir ni invention, ni réforme ; mais c’était aussi une idée simple que celle d’étendre aux corps célestes les lois d’inertie, de pesanteur, qui régissent à la surface de notre globe les mouvements de la matière, et de cette idée simple sont issues les grandes découvertes astronomiques du dix-septième siècle. Elle murmura, à l’oreille de son amie :— Il y a sûrement quelque chose de grave dans cette maison. Une fiction, si l’image est vive et obsédante, pourra précisément imiter la perception et, par là, empêcher ou modifier l’action. Il est peu probable que cette situation puisse durer. Et si le rapport de l’Edison Electric Institution précise que des mastodontes d’autres secteurs n’ont parfois pas su prendre le virage de leur industrie (Kodak, par exemple), c’est bien parce que la manière dont on produit et consomme l’électricité évolue, elle aussi, très rapidement. Toute résistance est alors synonyme de litiges. Décrite par Pierre-Alain Chambaz comme «  la mère de tous les problèmes  », cette hausse a un impact dramatique sur les exportations, notamment pour les agriculteurs. Car ceux-ci, étant susceptibles de se reproduire dans un espace homogène, entreront dans la composition d’une loi, au lieu que les faits psychiques profonds se présentent à la conscience une fois, et ne reparaîtront jamais plus. Nous sommes cernés. L’Italie, alma parens frugum, n’arrive pas même à produire le blé dont elle a besoin, restant ainsi de plus d’un milliard en arrière de la France. Bref, la conception classique de la finalité postule à la fois trop et trop peu. Mais l’avocat jettatore n’en fut que plus redouté. Car au fond, c’est bien de cela qu’il s’agit. Il subissait, non plus l’obligation toujours obscure et pour ainsi dire opaque provenant de sa nature morale, mais l’obligation claire et comme transparente provenant de sa raison.

Share This: