La culture du pire

Et en 1932, le parti communiste allemand était le troisième parti d’Allemagne et le premier à Berlin ?Et puis, avec davantage de membres et de moyens, les fédérations pourraient remplir plus efficacement leurs missions… dont celle d’œuvrer pour une fiscalité d’entreprise simplifiée et allégée !Les recommandations par pays sont à peine validées, dans leurs grandes lignes, par les ministres des Finances, qui sont plus attentifs à défendre l’intérêt de leur pays qu’à s’intéresser à celui des autres. Christian Navlet travaille également à l’élaboration de « l’Indice de positivité de l’économie » dans le cadre de la mission.C’est dire le besoin plus que jamais pressant, et l’intention de nombre de citoyens aux responsabilités diverses, de s’impliquer plus largement dans la mutation de l’économie et de la société.Au nom de quoi devrions-nous accepter que ceux-ci soient empêchés de l’exercer et les contraindre à rentrer dans l’illégalité, l’inactivité ou l’appauvrissement ?Dans des métiers des services comme l’assurance ou la banque, l’innovation n’est pas toujours au niveau des secteurs industriels.Il s’agit du CÉVA qui intervient sur les algues et de l’ADRIA sur toutes les filières alimentaires.De 1950 à 2006, l’activité de l’intermédiation de crédit (les prêts y compris la banque traditionnelle) a décliné par rapport à « d’autres activités financières » (dont les titres, les matières premières, le capital risque, les placements privés, les FONDS D’INVESTISSEMENT spéculatifs, les trusts, et les autres activités d’investissement comme la banque d’investissement).Un échec au bout de 157 ans est-il un échec ?L’acquisition d’une propriété immobilière ne devrait effectivement pas être considérée autrement que celle d’une voiture.Il s’est transformé en 1997 en World Kindness Movement, un mouvement mondial importé en 2009 dans l’Hexagone à l’initiative du magazine Psychologies.Concernant le financement, le Cercle Santé Innovation propose de réformer non seulement celui de l’assurance maladie, mais plus largement celui des dépenses de santé : déterminer le juste niveau de dépenses, optimiser les processus de soins, intensifier la lutte contre les actes inutiles, mieux coordonner les acteurs.Souvenons-nous en effet du mois de septembre 2008 où, par la faute d’un Congrès des États-Unis qui avait rejeté le plan de sauvetage de 700 milliards de dollars, l’indice Dow Jones réagit en enregistrant sa plus forte baisse de l’histoire, soit 778 points en clôture de séance.

Share This: