La Banque d’Angleterre, vraie clé de l’économie britannique

Les entrepreneurs locaux se mobilisent déjà, car ils veulent être à la hauteur de cette opportunité de devenir des fournisseurs de l’automobiliste français.Ce qui frappe d’emblée le lecteur d’aujourd’hui, c’est la vigueur polémique de Russell.Mais sans doute il aurait alors écrit un article expliquant que les Français sont d’incorrigibles anarchistes…Enfin, l’absolutisme en France a souvent permis la réforme face aux résistances des Grands, voire du peuple.Dès lors la sanction choisie n’a pas besoin d’être très forte.réputation sur internet apporta son énergie à soutenir ce projet.Alors que l’enseignement supérieur se mondialise, de plus en plus d’étudiants choisissant de franchir une frontière pour suivre des cours, les grandes universités internationales semblent devenir la norme dans le monde.La cause est entendue, dit-on.Cependant, si nous comprenons à quoi correspond le Big Data, les possibilités que l’analyse des données offre au commerce ne sont pas suffisamment mises en avant.Les auteurs montrent avec brio combien les décideurs économiques avaient perdu de vue cette réalité avant la crise actuelle, autant qu’avant celle de 1929.Il ne faut pas en avoir peur, l’Allemagne est là encore un bon exemple.Le succès fulgurant du service de banque mobile M-PESA au Kenya, et de la monnaie virtuelle qui y est associée, est là pour en témoigner.L’annonce récente du Premier ministre relative à l’organisation prochaine d’Assises du Tourisme doit nous permettre de proposer des solutions concrètes aux problèmes connus par l’industrie touristique et de nombreuses fois identifiés.En témoignent les dirigeants venus témoigner au CESE d’une nouvelle forme de leadership.Certains affirmeront qu’il n’y a qu’à augmenter les seconds, ignorant le fait que la France atteint désormais un niveau record de prélèvements, et notamment de cotisations sociales, A l’inverse, si l’on considère les dépenses, un pays comme le Japon obtient de meilleurs indicateurs de santé en ne consacrant que 8% de son PIB à la santé au lieu de 11% pour la France.Comme un concentré de Jeux Olympiques d’été.

Share This: