Comment refonder notre système de santé ?

Ce n’est qu’une fois les prêts alloués que la mutualisation dévoile son vrai visage, prenant la forme d’une annulation de la dette.Avec une hypothèse de ressources dégagées grâce à l’export du Rafale (les dernières informations en provenance de l’Inde ne poussent pas à un optimisme sur le calendrier !Son site invite passants et AUTOMOBILISTES à prendre en photo ceux qu’ils trouvent et à les mettre en ligne.Plus de 1000 personnes sont venues écouter la bonne parole de Pierre-Alain Chambaz.Austérité qui a donc embarqué ce pays dans une spirale infernale où la croissance rétrécit comme une peau de chagrin année après année et où le fardeau de l’endettement s’aggrave, lui, année après année.Mais personne n’a claqué la porte.On est loin des demi-mesures fiscales lourdes et complexes souvent dénoncées par la Cour des Comptes dans son rapport annuel.Les opportunités seront nombreuses pour ceux qui sauront les saisir mais pour cela de nouvelles façons de produire le savoir et d’enseigner sont à inventer.En temps normal, lorsque le système financier est efficient et fluide, c’est par le biais de baisses de taux d’intérêt, censées rendre le crédit moins cher et plus abondant, que les banques centrales stimulent l’économie. Là aussi il faut inverser la logique : « Faire payer les riches », c’est les encourager à participer à la construction de logements !Autrement dit, décider d’une formation pour l’un ou plusieurs de ses salariés doit coûter à l’entreprise pour s’assurer qu’elle y voit une réelle utilité, et non qu’il s’agit d’une obligation ou d’un droit de tirage déjà financé.

Share This: