Addiction, jeux virtuels et marchés financiers

Entre 1815 et 1848, le roi de Prusse envoyait la troupe pour mater les libéraux, tandis que la France avait un régime représentatif « réformé.Le problème est que les économistes prennent souvent un modèle pour le modèle. Ainsi, en décembre 2010, lors de la conférence de lancement de l’EMCC, qui avait réuni une centaine de chefs d’entreprise à Paris, Gérard Mestrallet, PDG de GDF-Suez et président de l’EMCC, avait lancé : «L’avenir de l’Europe, c’est la Méditerranée.La philosophie politique chinoise, dont la tradition remonte à plus de deux millénaires, s’est institutionnalisée dans la forme impériale : la souveraineté est unitaire et absolue.Le French Bashing, que l’on croyait jadis apanage britannique, est devenu en effet un des fonds de commerce les plus employés par la presse (souvent conservatrice) outre-Rhin.Le reste du « marché » est éclaté entre différents lieux de transactions multiples et immatériels, quand il n’est pas directement géré par les brokers qui négocient entre eux, en bilatéral, ou se contentent de « matcher » en interne les ordres de leurs clients.La fin de l’Etat providence, la peur de la précarité jointe à l’angoisse suscitée par la mondialisation, un système éducatif basé sur la sanction qui mine la confiance en soi.Ou bien pensent-ils qu’un ensemble de modèles fonctionne mieux «  en moyenne  » que l’autre.L’occasion de s’interroger sur ces notions et leurs évolutions pour redonner du sens et de la perspective à ce qui nous anime et nous fait vivre. Un certain nombre de ces biens appartiennent encore aux Länder de l’Est, qui aimeraient bien les vendre, à des particuliers ou des entreprises…Depuis août, Christian Navlet s’active à ce nouveau concept.

Share This: